Le discours rapporté

 

Le discours rapporté -Style-  (in) direct 

Réalisé  par : KHAMEL Sellim 

1ere année / groupe 3

 

 « N’abandonnez jamais votre droit à l’erreur, car vous perdriez la capacité d’apprendre des choses nouvelles et d’avancer dans la vie ». DAVID BURNS

En littérature LA FONTAINE utilise souvent le discours rapporté, mais ce discours a été théorisé à partir de Mme de SCUDERY puis avec DIDEROT.

Pas moins de 35% de l’œuvre de ZOLA est du discours rapporté.

Objectif du Cours :

Effectuer le passage du style direct au style indirect et vice versa. Quand on veut faire savoir ce qu’un autre a dit ou à écrit, on rapporte ses paroles, c’est ce qu’on appelle le discours rapporté.

Il y a deux manières de rapporter un discours :

-style direct

-style indirect

1. Le style direct

Exemple :

Le journaliste  dit:             « pouvez-vous nous raconter brièvement votre vie ? ».

Proposition introductive                  discours / message  / Propos

Dit = verbe introducteur.

Le joueur répond : «  je suis né à Guelma. Dès mon jeune âge j’ai été passionné de sport et surtout de football ».

Dans le style direct les paroles sont rapportées telles qu’elles ont été prononcées.

A l’écrit, la marque du discours direct est surtout la ponctuation : les tirets/ les deux points/ les guillemets.

Attention:

Dans le style direct les paroles sont rapportées telles qu’elles ont été prononcées.

A l’écrit, la marque du discours direct est surtout la ponctuation : les tirets/ les deux points/ les guillemets.

On peut rapporter des paroles sans les deux points (:) ni les guillements (" "). Dans ce cas, la proposition introductive se placera après les propos rapportés, séparée d'une virgule : Je suis né à Guelma. Dès mon jeune âge j’ai été passionné de sport et surtout de football, répond le joueur.

 

2. Le style indirect

Exemple :

Le journaliste interroge  le  joueur s’il peut lui raconter brièvement sa vie

Le joueur répond qu’il est né à Annaba. dès son jeune âge il a été passionné de sport et surtout de football.

Au discours indirect, les paroles rapportées sont précédées par un verbe introducteur suivi d’une conjonction de subordination (dire que, demander si, répondre que…).

A noter:

Le passage du style direct au style indirect doit obligatoirement respecter plusieurs règles :

Le temps :

Quand le verbe introducteur est au présent ou au futur, il n'y aura pas de changement à l'intérieur des paroles rapportés.

Ex :

Il dit : « je travaille ». -------------------) Il dit qu’il travaille.  

Quand le verbe introducteur est conjugué à un temps du passé,  on doit opérer des changements de temps:

PRESENT _______________ IMPARFAIT

Il m’a dit : «  j’ai un problème »                (Présent).

Il m’a dit qu’il avait un problème.             (Imparfait).

FUTUR SIMPLE__________ CONDITIONNEL PRESENT

Il m'a promis : « j’irai vous visiter »                    (futur)

Il m'a promis qu’il viendrait nous visiter.           (Conditionnel présent)

PASSE COMPOSE_________PLUS-QUE-PARFAIT

Elle m’a dit : « j’ai perdu mes clés ».                  (Passé composé)

Elle m’a dit qu’elle avait perdu ses clés.             (Plus- que- parfait)

*L'imparafait ne sera pas modifié

Ahmed avait dit : "J'étais à Annaba hier"

Ahmed avait dit qu'il était à Annaba la veille.

 

Vous avez certainement observé le changement de l'expression de temps dans l'xemple ci-dessus.

Aujourd’hui____________ Ce jour-là.

 Hier___________________ La veille.

 Demain ___________________Le lendemain.

Lundi prochain _____________ Lundi suivant.

 

La modification des démonstratifs.

Ce produit________________ ce produit-là.

Ce point __________________ ce point-là.

Cet enfant _________________ cet enfant-là.

 

La modification des pronoms.

 

Ø  Il leur a demandé : « vous serez là avec moi ? »

Ø  Il leur a demandé s’ils seraient là avec lui.

 

Ø  Ils ont dit : « elle était toujours avec nous ».

Ø  Ils ont dit qu’elle était toujours avec eux.

 

Ø  Ils nous ont dit : « hier, quand vous avez appelé nous étions au cinéma ».

Ø  Ils nous ont dit que la veille, quand nous avons appelé, ils étaient au cinéma.

 

Ø  Elle lui avait assuré : « j’irai te voir demain ».

Ø  Elle lui avait assuré qu’elle irait le /la voir le lendemain

 

Modifications divers.

Est- ce que Est-ce que ___________ Si…

 Il a demandé: « Est-ce que tu as lu l’article ? »

Il a demandé s’il avait lu cet article-là.

 

Qu’est-ce que____________________ ce que…

Qu’est-ce que tu ferais  à ma place ?

Il lui a demandé ce qu’il ferait à sa place !

 

Qu’est-ce qui _____________ ce que …

Qu’est-ce qui t’intéresse vraiment ici ?

Elle lui a demandé ce qui lui intéressait vraiment là-bas.

 

L’impératif_____________ de + infinitif.

 (Il a dit) : « ne sors pas par-là »

Il lui a dit de ne pas sortir par là

 

Application

Transformez les phrases suivantes au style indirect :

1.      Nous lui avons demandé son autorisation, il nous a répondu : « il ne faut pas insister sur ce point ».

2.      Nous lui avons demandé si elle viendrait avec nous, elle a répondu : « oh, on verra. Ce n’est pas sur ».

3.      Mes parents m’ont dit : « fais attention, ma fille » 

4.      Il m’a demandé : «  est- ce que tu comprends ce que je veux dire ? ».

5.      Elle m’a avoué : «  je me suis trompée de personne ».

6.      Je suis sur qu’il va me dire : « tu n’as rien compris ».

7.      La situation est assez grave quelqu’un a dit : « ça ne peut pas durer longtemps ».

8.      Je lui ai demandé : « tu crois que ça vaut le coup de l’acheter ? ».

9.      Je leur ai demandé : « est- ce que vous viendrez à la fête ? ».

10.   Comme il prétend tout savoir, je lui ai demandé : « qu’est-ce que tu ferais à ma place ? ».

 

Bonne chance !

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×